Rien à voir avec le film, si ce n’est son petit nom, je vous présente mon Raoul à moi…

 

Hippopotame de son état, animal totem en ce qui me concerne (comprendra qui peut…), j’ai eu l’idée de le représenter sortant de l’eau.

Je l’ai réalisé en grès noir et émaillé au pistolet avec un rouge (si, si, même si on ne dirait pas) en très fine couche, ce qui permet de lui donner l’air semi-brillant, comme s’il sortait de l’eau.

Personnellement je trouve qu’il a une bonne bouille.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Voici un petit pot que j’ai réalisé au tour, ainsi que son couvercle ! (et oui, tourné lui aussi !).

Emaillé selon la technique du trempage, il est ressorti du four sans que l’émaille n’ait correctement fondu ! Pourquoi ? Mystère.

Afin de rattraper un peu le coup, je l’ai recuits après l’avoir enduit d’une couche de couverte, ce qui a un peu amélioré les choses, mais ce n’est quand même pas tout à fait ça !!!

Ce sont les joies de la poterie ! Je lui trouverai quand même une utilité. Les…  pas très beaux ont, eux aussi, le droit d’exister…

 

Ok, mais à quoi ça sert ?”. C’est la sempiternelle question que mon mari me pose lorsque je rapporte une pièce (qu’il s’agisse de poterie ou de couture) à la maison.

Et bien cette fois-ci, je fais dans l’utilitaire… Voici 3 pièces en faïence que j’ai réalisées au tour. 2 tasses (pour prendre le thé avec les cops), la bleue mouchetée émaillée au pistolet et la violette et blanche, décorée à l’engobe et gravée. Puis, un bol échancré, à installer près des plaques de cuisson, pour y poser les cuillères ou autre ustensile. Lui est décoré à l’engobe et une petite poulette (et oui encore une !) est gravée à l’intérieur…