Viens poupoule, viens poupoule, viens…

C’est peut-être la saison qui veut ça, Pâque et ses oeufs en chocolat… Toujours est–il qu’on m’a commandé des poulettes ! Si, si, c’est possible…

Alors, voici 3 jolies gallinacés : 2 à longues pattes, et une, plus petite, en forme d’oeuf (logique non ?!). Elles sont un peu plus travaillées que ma toute première poulette (qui ressemblait plus à un dinosaure qu’à autre chose) que vous pouvez retrouver ici.

En ce qui concerne les noms dont ces bébêtes sont baptisées, je vous assure que je n’y suis pour rien. Les fautifs sont les nouveaux propriétaires, de grands, grands, “enfants” (très enfants) qui se reconnaitront…

 

 

 

1 comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *