Des sacs, des sacs et encore des sacs…

Quoi de plus cool, quand on est une fille, que de pouvoir créer ses propres sacs. Des, comme personne d’autre n’aura…
Et bien, je me suis lancée et voici les résultats.

Mon tout 1er sac : “Fleurette”.

20140616_144510

 

Soyez indulgents, c’est le premier… Fabriqué avec du tissu d’ameublement dégoté au marché St. Pierre à Paris. 

Il s’agit d’un patron assez simple : une sorte de sac “boule” agrémenté de plis sur le bas. Il est entièrement doublé et possède une poche sur chacune de ses faces intérieures.

 

 

 

 

Le second, la “Besace à rayures”, je l’ai aussi créé à partir de tissu d’ameublement, venant également de Paris… J’en ai dessiné le patron avec l’aide de Véro (ma copine et “prof” de couture) d’après un de ses sacs à elle…

 

Besace à rayures 2

 

 

 

La bandoulière est un galon d’ameublement et la fermeture se fait par un aimant. Il est entièrement doublé et muni d’une poche située sous le rabat ainsi qu’une autre à l’intérieur.

 

 

 

Pour celui-ci, le “Fleur d’Oranger”  je suis partie d’une paire d’anses qui me plaisaient et en ai déduit le tissu… D’après moi, un résultat somme toute intéressant.

 20140616_142309

Un sac tout bête à réaliser. Il s’agit d’une sorte de triangle avec une base arrondie et un sommet tronqué. Il est rigidifié avec du thermocollant et entièrement doublé.

Une fois les 2 côtés opposés et la base cousues, il ne reste plus qu’à coudre le sommet, à la main, autour des anses.

  Pour mon sac “Bulle de papillon”, Il me fallait un petit sac tout simple, pour les vacances, que je puisse décliner à volonté et sur lequel je pourrai fixer mes anses “clipsables”.

20140616_141401

J’ai donc utilisé un modèle de petit “sac trapèze” dont je peux aisément modifier la taille. Il est, lui aussi, doublé et renforcé par du molleton thermocollant.

 

Puis, un papillon en appelant d’autres, sont nés “Rosette”“Mille Chouettes” et enfin Orangette“… 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *