Comme tous les ans, je commande à Véro, ma prof de poterie, un cheval pour la fin de l’année de cours (voir les précédents en cliquant ici) .

Et cette année, je lui avais demandé un cheval de trait. Après, libre à elle de le représenter à sa guise…

Et voici ce qu’elle à imaginé. Je vous présente COBY, cheval lourd immortalisé en position de traction.

 

Il a été réalisé en grès noir et grès jaune, non émaillé.

Personnellement je l’adore et je remercie mille fois encore ma très chère Véro que vous pouvez retrouver ici

 

Rien à voir avec le film, si ce n’est son petit nom, je vous présente mon Raoul à moi…

 

Hippopotame de son état, animal totem en ce qui me concerne (comprendra qui peut…), j’ai eu l’idée de le représenter sortant de l’eau.

Je l’ai réalisé en grès noir et émaillé au pistolet avec un rouge (si, si, même si on ne dirait pas) en très fine couche, ce qui permet de lui donner l’air semi-brillant, comme s’il sortait de l’eau.

Personnellement je trouve qu’il a une bonne bouille.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Dans la série, c’est joli (du moins à mon avis), mais ça ne sert à rien (comme dirait mon mari…), je vous présente ma statuette “Nonchalante Opulence“.

C’est la toute première fois que je m’essaie au modelage et j’ai trouvé ça tellement agréable à réaliser. Le modelage de la terre se fait avec une certaine sensualité, et une certaine avidité, curiosité, de l’aboutissement de la pièce, qui se dévoile au-fur-et-à-mesure de la réalisation.

Il s’agit donc d’une pièce réalisée en grès noir chamoté, tout simplement cuite à nu, sans engobe, ni émail.

D’aucun dirait qu’il y a une certaine ressemblance…